Le premier ministre sort de ses griffes et avertit : « Désormais, quiconque diffusera de fausses nouvelles, s’exposera à la rigueur de la loi »

Vous aimerez aussi...